Église de Knoeringue

L’église de Knoeringue présente la particularité d’être construite au sommet d’un monticule artificiel, manifestement fait de main d’homme. Lors du dernier décapage intégral du crépi extérieur, l’analyse du bâtiment a permis de découvrir que la construction de l’édifice n’est nullement homogène. Elle se décompose en 3 phases différentes :

La partie EST de la nef est certainement l’élément le plus ancien construit par la technique de l’Opus spicatum, qui est une technique très rare en Alsace et qui situerait l’origine de la construction entre 950 et 1050.

La partie OUEST de la nef serait datée de 1608 – 1609. On y trouve un blason de meunier et d’agriculteur, ce qui laisse penser que ce furent les notables de l’époque.

L’abside fût érigée 11 ans plus tard à en croire les inscriptions. L’église de Knoeringue est rendue particulièrement attrayante par son clocheton à bulbe et ses baies gothiques dont l’origine parait difficile à deviner. L’intérieur est orné de fonts baptismaux datés de 1609 de style renaissance et d’une custode du 15ème siècle.